Coronavirus: « J’appelle à l’efficacité nationale et suis pleinement mobilisé pour obtenir le matériel et les mesures de protection indispensables aux professions stratégiques comme à tous les Français »

Depuis maintenant plusieurs semaines notre pays traverse la pire crise sanitaire de son histoire contemporaine, les Français subissent des mesures sanitaires et un confinement aussi inédits qu’indispensables. Une épreuve qui marque profondément chacun d’entre nous.

J’ai une pensée pour tous ceux qui ont perdu un être cher dans l’épreuve, ceux qui sont directement affectés par la maladie, j’ai également, et comment ne pas en avoir, une pensée pleine de reconnaissance et de gratitude envers nos personnels soignants, médicosociaux, forces de sécurité et l’ensemble des citoyens mobilisés pour que notre pays puisse vaincre le Coronavirus. Notre pays est fier de pouvoir compter sur leur dévouement et leur courage. Du fond du cœur je les en remercie.

Le quotidien de chacune et chacun d’entre nous se retrouve bouleversé : la peur de la maladie et ses conséquences, l’isolement, l’angoisse pour nos proches, en particulier les plus fragiles, le nombre quotidien de décès et d’admissions en réanimation, l’arrêt de l’économie, le chômage… Chaque jour l’inquiétude traverse chaque foyer de France.

Face à cette crise nous avons le devoir de faire bloc, d’être unis dans les difficultés comme peuvent l’être magnifiquement les Français, de nous montrer solidaires et généreux. Mais vous avez aussi le droit et le devoir de vous montrer exigeants vis-à-vis du gouvernement comme des collectivités territoriales qui font face à cette crise.

Au Département des Alpes-Maritimes, avec Charles Ange Ginésy, nous avons pris nos responsabilités. Nous avons été les premiers, alors que ça n’était pas une priorité du gouvernement, à livrer des masques aux personnels et résidents des Ehpad grands oubliés de l’État dans cette crise. Nous avons aussi au delà de nos responsabilités soutenus nos policiers, gendarmes et douaniers en leur livrant 30.000 masques

Nous avons également mis en place un fonds d’urgence de plus de 7 millions d’euros pour les entreprises, 100 euros d’aide à tous les parents qui travaillent pour la garde de chaque enfant, 1 million de masques a été distribué aux personnels soignants, médico-sociaux, pompiers, la mobilisation d’un dispositif d’accompagnement et d’écoute des séniors. Dans cette épreuve vous n’êtes pas seuls, les Azuréens sont une famille, notre devoir est d’être à vos côtés.

Comme député, j’ai naturellement voté toutes les mesures liées à l’état d’urgence sanitaire et au soutien de l’économie. Je souscris bien sûr à ce devoir d’unité dans cette période. Ce devoir d’unité ne me dispense pas de poser les questions légitimes que se posent les Français. Je vous représente à l’Assemblée nationale et personne ne m’empêchera de me battre afin d’exiger des réponses mieux adaptées du gouvernement.

J’appelle à l’efficacité nationale et sui suis pleinement mobilisé pour obtenir des mesures indispensables que le gouvernement refuse de prendre à ce jour : fermeture effective de la frontière avec l’Italie, participation de l’armée au respect du confinement dans les quartiers, masques en quantité suffisante pour les emplois stratégiques puis tous les Français.
À ce titre, j »ai été nommé premier vice-président de la mission d’information parlementaire sur la crise du Coronavirus. J’interroge et continuerai d’interroger dans les prochaines semaines les ministres et responsables de la gestion de cette crise afin de faire toute la vérité et de comprendre comment nous avons pu en arriver là alors que des pays comme l’Allemagne, la Corée du Sud ou Singapour échappent à la violence du choc que nous subissons.

J’espère de toutes mes forces que les prochains jours et les prochaines semaines verront notre pays s’éloigner des heures sombres que nous traversons.

Je vous demande dans cette attente de veiller à respecter scrupuleusement les gestes barrières, le confinement et de veiller sur les plus fragiles. Je suis à votre écoute et à votre disposition en cas de difficultés.

Nous nous relèverons, les Français ont en eux la force de caractère et le courage nécessaires pour sortir grandis de cette épreuve.

Fidèlement
Eric Ciotti
Lien court : http://eciotti.fr/qWu

Aucune réaction

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *