Eric Ciotti dénonce l’agression abjecte de deux policiers lors de la manifestation contre la réforme de la fonction publique à Nice: « Cette haine anti-flics est intolérable, les policiers ont le droit de manifester comme n’importe quel autre citoyen

Aujourd’hui, comme de nombreux fonctionnaires, les policiers manifestaient à Nice contre la réforme de la fonction publique annoncée par le Gouvernement. Alors qu’ils marchaient pacifiquement, des militants d’extrême-gauche les ont attaqués violemment, les empêchant de manifester normalement. Je veux leur exprimer tout mon soutien. Refuser le droit de manifester aux policiers, simplement parce qu’ils sont policiers, est inadmissible en démocratie.

Cette violence anti-flics est intolérable. Elle s’exprime verbalement et physiquement depuis des mois sans que le Gouvernement ne parvienne à faire cesser l’expression de la détestation des policiers qui témoigne d’un climat de haine. C’est pour cela que j’ai déposé une proposition de loi pour instaurer des peines plancher contre les voyous qui s’en prennent à ceux qui portent l’uniforme. Derrière ces uniformes, ce sont des vies, des parcours, des familles, qui ont également droit au respect et à la dignité, ainsi qu’à celui de manifester comme n’importe quel autre citoyen.

Lien court : http://eciotti.fr/dIN

Aucune réaction

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *