Bonne fête du 1er Mai à toutes et à tous: il est temps de restaurer ce bel idéal qui permet aux Français d’avoir une dignité grâce à leur travail

Le 1er mai doit être une journée de concorde, d'unité et de rassemblement.

Cette fête du travail n’appartient à aucun parti, ni aucun syndicat: nous sommes tous les héritiers de ceux qui, autrefois, se sont battus pour nos droits, pour notre modèle social et pour une société où le travail paie et apporte la dignité. Le Général De Gaulle a doté la France d’outils puissants pour garantir à chacun la solidarité de toute la nation. Nous devons préserver l’héritage du Conseil national de la Résistance qui impliquait des droits mais aussi des devoirs.

Malheureusement, cette belle promesse républicaine n’est plus tenue aujourd’hui. La colère des retraités est légitime: d’abord frappés injustement par l’augmentation massive de la CSG, ils ont vu leurs pensions de retraite baisser par la désindexation sur l’inflation de ces mêmes pensions. Plus largement, l’explosion des impôts a diminué le pouvoir d’achat et donc fragilise le travail.

Face à ces décisions du président de la République Emmanuel Macron, il faut se rappeler que, dans la vie, c’est toujours l’effort et le mérite qui doit payer. Par son absence de courage à mener les réformes nécessaires, par sa politique injuste qui s’attaque aux plus faibles et à ceux qui ont travaillé toute leur vie pour transmettre un patrimoine et des valeurs à leurs enfants, Emmanuel Macron mène la France vers une pente dangereuse.

Le dialogue est parfois rompu entre les Français et avec ceux qui dirigent notre pays, comme la crise des gilets jaunes l’a démontré ces derniers mois. Face au ras-le-bol fiscal de ceux qui n’arrivent plus à vivre dignement, Emmanuel Macron ne s’est pas remis en question, au risque de provoquer des tensions qui se répètent chaque semaine et se transforment en violence insupportable. Le 1er mai doit être une journée de concorde, d’unité et de rassemblement.

Lien court : http://eciotti.fr/BfB

Aucune réaction

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *