Je dénonce l’inaction du gouvernement en matière de sécurité, ce ne sont pas des concertations et des cellules de vigilance qui règleront les problèmes du suicide des policiers et de la radicalisation islamistes mais des actes forts

Ces dernières 24 heures le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a proposé une énième « cellule de vigilance » pour prévenir les suicides dans les rangs de la police. De son côté le Premier Ministre a clôturé le plan radicalisation en annonçant une nouvelle concertation. Malgré la mobilisation de façade du gouvernement sur ces sujets, ces mesures traduisent une opération de communication destinée à masquer l’inaction inquiétante du gouvernement.

Alors que 25 policiers ont mis fin à leur jour depuis le début de l’année le gouvernement se montre incapable de répondre à la multiplication des suicides de policiers qui attendent des mesures concrètes pour améliorer leur quotidien : vétusté généralisée des parcs immobiliers et automobiles, 24 millions d’heures supplémentaires dues par l’État…

La radicalisation en France est quant à elle de plus en plus inquiétante, on compte au moins 100 mosquées salafistes, 3391 étrangers ou binationaux radicalisés, 80 écoles islamistes illégales rien qu’à Marseille et 25 000 enfants ne fréquentant plus l’école de la République. Face au danger islamiste le premier ministre a annoncé aujourd’hui la fermeture d’à peine quatre écoles et sept lieux de culte

J’appelle le gouvernement à troquer la vigilance et la concertation contre l’action, les Français attendent désespérément la mise en pratique à la fois de la reconnaissance de la Nation envers nos policiers et de la guerre contre le terrorisme maintes fois promises.

Pour ce faire je demande à ce que les heures supplémentaires dues par l’État soient réglées sans attendre et que l’effort budgétaire soit renforcé. J’appelle à une révolution des moyens en réinvestissant 3 milliards d’euros supplémentaires par an dans la sécurité et la justice, portant ainsi le budget alloué à 1.5% du PIB.

Je demande enfin la fermeture de l’ensemble des lieux de culte illégaux et école clandestines en France et l’expulsion de tous les étrangers fichés pour radicalisation.

Lien court : http://eciotti.fr/Z6x

Aucune réaction

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *