Attaque d’un détenu radicalisé dans l’Orne : Eric Ciotti demande à Nicole Belloubet pourquoi ce terroriste n’était pas à l’isolement

Je demande à Nicole Belloubet, ministre de la Justice, pourquoi un tel barbare islamiste n’était pas placé à l’isolement total? Quelles étaient les conditions de détention de ce terroriste?

J’ai une pensée pour les surveillants pénitentiaires attaqués sauvagement ce matin par un terroriste islamiste détenu dans la prison d’Alençon Condé-sur-Sarthe, dans l’Orne. Je veux rendre hommage à tous les agents pénitentiaires qui effectuent un travail exemplaire au quotidien dans des conditions parfois très difficiles.

Comment un tel individu détenu pour avoir torturé et assassiné un rescapé de la Shoah, qui s’est radicalisé en prison et qui a écopé d’une peine d’un an supplémentaire pour apologie du terrorisme a-t-il pu bénéficier d’une visite de sa compagne et d’un accès à une « unité de vie familiale »? Cet individu dangereux pour les autres détenus et pour la société aurait dû être placé à l’isolement total: je demande à la ministre de la Justice Nicole Belloubet de s’expliquer sur cette situation dramatique.

On dénombre près de 4000 agressions d’agents pénitentiaires chaque année pour un effectif de 27850 personnels de surveillance. C’est beaucoup trop : cette situation est alarmante et scandaleuse pour notre pays dont la justice est paupérisée. Globalement, les réformes promises par ce Gouvernement ne sont pas à la hauteur.

Je dénonce depuis des années l’insuffisance des moyens accordés à la justice et les dysfonctionnements préjudiciables tant aux justiciables qu’aux personnels judiciaires qui sont encore une fois aujourd’hui les premières victimes. Il est temps d’en finir avec la naïveté coupable et le manque de moyens qui entravent la sécurité dans nos prisons.

Lien court : http://eciotti.fr/Ioq

Aucune réaction

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *