A l’écoute des infirmiers

Comme député de Nice, je suis à l’écoute de ceux qui m’expriment leurs doléances. C’est pourquoi j’ai reçu une délégation d’infirmiers libéraux qui sont les grands oubliés du futur projet de loi santé qui sera bientôt débattu à l’Assemblée nationale. Je m’engage dans les prochaines semaines à les défendre car leurs conditions de travail sont très dégradées, notamment dans les territoires ruraux.

Lien court : http://eciotti.fr/DFh

Aucune réaction

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *