Limitation à 90 km/h sur l’A8 entre Antibes et Nice Saint Isidore : Eric Ciotti exige de l’État la gratuité du tronçon autoroutier

En juin dernier, j’avais saisi la Ministre des transports du caractère accidentogène du péage de Nice Saint Isidore et demandé alors sa suppression comme je l’avais déjà fait en 2015. Au phénomène d’insécurité routière s’ajoute en effet celui d’une véritable injustice économique : Nice reste la seule grande ville de France où les automobilistes se voient contraints de payer l’accès à la seule voie de contournement urbain.

Aujourd’hui, nous sommes sur le point de connaître une situation encore plus injuste et plus insupportable. En effet, nous venons d’apprendre que le Préfet des Alpes-Maritimes envisage de prendre un arrêté limitant à 90 km/h la vitesse autorisée sur le tronçon Antibes –Nice Saint Isidore à compter du 1er octobre 2018. C’est inadmissible.

Cette décision qui vise à résoudre les engorgements ponctuels de l’A8 aux heures de pointe est la conséquence du refus par la société autoroutière Escota de prendre financièrement en charge la mise en place d’un dispositif de régulation dynamique de la vitesse.

Ainsi, les automobilistes se trouveraient contraints en quelque sorte de s’acquitter d’un péage autoroutier pour l’usage de ce qui s’apparente à un réseau secondaire, ce tronçon à 90km/h n’ayant plus d’autoroutier que le nom. A cela s’ajoutera une probable explosion des contraventions pour excès de vitesse comme vient de le démontrer la nouvelle norme à 80km/h imposée par le gouvernement.

Alors que l’autoroute A8 figure parmi les plus chères de France, j’exige de l’Etat qu’il ne cède sur rien : c’est à la société Escota de financer le dispositif de régulation dynamique, pas aux usagers. Le gouvernement doit désormais imposer à l’exploitant la gratuité sur ce tronçon ainsi que la suppression du péage de Saint Isidore, ce qui aurait pour vertu par ailleurs de traiter une partie des causes des ralentissements.

Lien court : http://eciotti.fr/6EK
Aucune réaction

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *