Décès de Joël Robuchon : « La France perd un génie de la gastronomie »

Décès de Joël Robuchon : « La France perd un génie de la gastronomie »

Inauguration du salon Agecotel de Nice, le 5 février 2018.

Une nouvelle étoile qui a fait briller la France dans le monde s’est éteinte.

C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris le décès de Joël Robuchon à l’âge de 73 ans. Ce cuisinier hors norme, aux 32 étoiles au Guide Michelin, vient de rendre son tablier après un long combat contre la maladie.

Sacré meilleur cuisinier du siècle par Gault & Millau en 1990, Joël Robuchon détenait le plus brillant des palmarès dans l’histoire de l’art culinaire.

Comme les vrais géants, c’était un homme simple, humain et généreux, animé par une volonté inlassable de transmission. En effet, qui n’a jamais entendu ces mots devenus cultes « Au revoir !  Et bon appétit bien sûr », sur lesquels il terminait sa célèbre émission culinaire ?

Encore le 5 février dernier, Joël Robuchon, nous avait fait l’honneur d’inaugurer le salon Agecotel de Nice. Jusqu’au bout il aura transmis son savoir et sa passion.

Toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches dans cette épreuve.

Lien court : http://eciotti.fr/Ik7
Aucune réaction

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *