Mobilité : Eric Ciotti interpelle le Gouvernement après le report de plusieurs projets d’infrastructures dans les Alpes-Maritimes

Chaque jour, près de 70.000 salariés habitant dans les Alpes-Maritimes rencontrent des difficultés pour se déplacer afin d’aller travailler. La Principauté de Monaco (36.000 salariés) et le Technopole de Sophia-Antipolis (33.000) sont particulièrement concernés.

J’ai interpellé ce matin à l’Assemblée Nationale le Gouvernement pour exprimer mon inquiétude, après le report de plusieurs projets d’infrastructures permettant de simplifier la vie des salariés de notre territoire et de faciliter leurs déplacements.

La réponse du Gouvernement concernant la création de la ligne nouvelle Provence-Côte-d’Azur m’inquiète et nous ne savons toujours pas si elle sera bien inscrite au projet de loi d’orientation de la mobilité.

En revanche, la réouverture prévue de la bretelle autoroutière de Beausoleil, qui permettra de désenclaver notre territoire, est un point positif et une bonne nouvelle.

Comme président du Département des Alpes-Maritimes durant neuf années, j’ai soutenu des projets essentiels et des solutions concrètes pour fluidifier les déplacements, notamment la création de lignes de bus à haut niveau de service en direction de Sophia-Antipolis. Je continuerai à m’engager en restant vigilant sur les délais de création de ces projets d’infrastructures.

Lien court : http://eciotti.fr/vsG
Aucune réaction

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *