Eric Ciotti se réjouit de la création d’un parquet national antiterroriste

Le Ministère de la Justice a annoncé, lundi 18 décembre, la création d’un parquet national antiterroriste dissocié du parquet de Paris.

Alors que la France reste une des premières cibles au monde du terrorisme islamiste, la création d’un parquet national antiterroriste, spécialement et exclusivement chargé de la lutte antiterroriste sur l’ensemble du territoire national constitue une bonne décision au vu de l’augmentation du volume des affaires et leur extrême technicité. Cette nouvelle organisation permet ainsi une meilleure spécialisation dans les affaires de terrorisme. Elle peut rendre la justice plus efficace pour mieux protéger les Français.

Si beaucoup reste encore à faire pour mieux protéger nos concitoyens, je me réjouis de l’adoption de cette mesure que j’ai réclamée à maintes reprises, à la suite des travaux de la commission d’enquête parlementaire sur les filières djihadistes que j’ai présidée. Je regrette néanmoins que le Gouvernement ait perdu du temps en refusant, le 27 septembre dernier, l’amendement que j’avais défendu en ce sens lors de l’examen du projet de loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme.

Enfin pour une plus grande efficacité j’appelle la Garde des Sceaux à adjoindre à ce parquet national antiterroriste, une Cour de sûreté antiterroriste compétente à la fois en matière correctionnelle et criminelle, et composée de magistrats professionnels disposant d’une solide expérience dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée.

Lien court : http://eciotti.fr/jc3
Aucune réaction

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *