Hausse des agressions contre les sapeurs-pompiers : « Tous ceux qui portent atteinte à un uniforme doivent être sanctionnés par des peines de prison ferme. »

D’après un rapport dévoilé ce mercredi par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP),  les agressions déclarées par les sapeurs-pompiers ont augmenté de 17,6%.

En 2016, 2.280 pompiers ont été victimes d’agressions dans le cadre d’une intervention contre 1.939 en 2015.  De même 414 véhicules ont été touchés par des dégradations pour un préjudice estimé à plus  de 283.000 euros soit une hausse de 183,4%  par rapport à 2015.

Je veux exprimer mon soutien et ma reconnaissance à la grande famille des sapeurs-pompiers qui exercent leur mission de secours à la population dans des circonstances de plus en plus difficiles.

Il n’est plus tolérable que nos sapeurs-pompiers qui incarnent la République fassent l’objet, en particulier dans les quartiers sensibles, d’insultes, de violences physiques, de jets de pierre et de cocktails Molotov.

Nos pompiers interviennent pour répondre à la détresse de tous les citoyens, en tous lieux et en toutes circonstances, sans aucune distinction. C’est pourquoi les violences à leur égard sont d’autant plus scandaleuses.

Alors qu’Emmanuel Macron a promis hier de « ramener l’Etat dans les quartiers », je demande solennellement au Président de la République de durcir les sanctions pénales à l’encontre de ceux qui s’attaquent aux sapeurs-pompiers ou aux policiers.

Les décisions de justice ne doivent pas être symboliques: il en va de la restauration de l’autorité de l’Etat. Tous ceux qui portent atteinte à un uniforme, symbole de la République, doivent être lourdement sanctionnés par des peines de prison ferme.

Lien court : http://eciotti.fr/wlQ
Aucune réaction

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *