Discours d’Emmanuel Macron sur la sécurité : « des incantations mais pas d’action »

Le président de la République nous promettait une grande réforme de la police de sécurité du quotidien. Emmanuel Macron nous a finalement livré un discours fleuve digne d’un discours de politique générale, balayant toutes les thématiques de la sécurité, égrainant un catalogue de mesures éculées qui ne trompent personne. Un comble pour un Président qui, dimanche soir, souhaitait éviter une « présidence bavarde » !

La police de sécurité du quotidien est un immense vide destiné à communiquer plus qu’à protéger les Français. Emmanuel Macron nous annonce désormais une consultation et des discussions à l’infini avant de nous soumettre un projet qui fleure bon les années Jospin. Si l’idée d’Emmanuel Macron est de ressusciter la police de proximité, nous continuerons à nous y opposer, tant ce dispositif a démontré toute son inefficacité.

Cette vieille lubie de la gauche qui consiste à vouloir charger les policiers des relations publiques dans les quartiers difficiles ne correspond en rien aux attentes du terrain. Les missions prioritaires des forces de sécurité sont l’investigation et l’interpellation.

La délinquance ne reculera dans notre pays que si les prérogatives et les moyens des forces de sécurité intérieure sont renforcées. Sans réhabilitation de la sanction pénale, Emmanuel Macron est condamné à prononcer de longs discours vains qui n’auront aucun effet réel sur l’insécurité que subissent les Français.

Le temps n’est plus aux expérimentations ou aux grandes théories lointaines et déconnectées du terrain mais aux actes réels.

Lien court : http://eciotti.fr/PXQ
Aucune réaction

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *