Condamnation du passeur Cédric Herrou : Eric Ciotti appelle le Gouvernement à faire preuve de la plus grande fermeté à l’égard de ceux qui organisent le franchissement illégal de nos frontières

La Justice a parlé. Cédric Herrou, que d’aucuns tentent d’ériger en héros, a été condamné par la cour d’appel d’Aix-en-Provence à 4 mois de prison avec sursis pour aide à l’immigration clandestine. La Justice confirme ce que je martèle depuis des mois : cet individu n’est qu’un délinquant qui instrumentalise la détresse humaine pour servir sa dangereuse idéologie.

 

En conséquence et alors que le passeur Cédric Herrou a déclaré à l’issue de l’audience qu’il  « continuera à se battre », j’appelle le gouvernement à faire preuve de la plus grande fermeté à l’égard de ceux qui organisent le franchissement illégal de nos frontières sous des prétextes militants et politiques.

 

Il y a des lois dans notre pays et les policiers et gendarmes font un travail remarquable pour les faire respecter, nous ne pouvons tolérer plus longtemps que ces activistes les bravent et défient l’État de droit en toute impunité.

Lien court : http://eciotti.fr/iE7
Aucune réaction

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *