Immigration : nous sommes dans la stricte continuité de ce qui a été fait par le gouvernement socialiste

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a annoncé aujourd’hui la création de deux centres visant à assurer « l’hébergement et l’examen des situations » des migrants actuellement à Calais. 

Manifestement le gouvernement n’a rien retenu des erreurs du passé ! Après l’expérience tragique de la Jungle de Calais, les annonces du ministre de l’Intérieur apparaissent comme une double faute :

Une faute humanitaire et morale d’abord, car laisser entendre que la France a les capacités d’accueillir toujours plus de migrants causera à n’en pas douter de nouveaux drames ;

Une faute sécuritaire également alors que nos forces de l’ordre sont largement sur-sollicitées par cette crise migratoire, la menace terroriste et la délinquance et que l’infiltration des flux migratoires par des terroristes ne fait plus aucun doute.

En matière d’immigration, il ne peut y avoir d’humanité sans fermeté. La France doit accueillir dignement ceux qui relèvent du statut de réfugié et expulser tous ceux qui ne peuvent y prétendre.

Cet équilibre supportable ne pourra être trouvé sans une rupture franche avec la politique mise en oeuvre par les gouvernements successifs depuis 2012.

Lien court : http://eciotti.fr/LTa
Aucune réaction

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *