Cette victoire sera fondatrice car c’est surtout la vôtre ! Maintenant, au travail !

Les plus belles victoires sont aussi parfois les plus difficiles. Je tiens à remercier les électeurs de la première circonscription des Alpes-Maritimes qui m’ont largement renouvelé leur confiance pour les représenter à l’Assemblée nationale. Ce résultat m’oblige et m’honore et je l’accueille avec gravité et humilité.

Je veux féliciter mon adversaire qui réalise un score honorable et qui a mené une campagne digne et exemplaire.

Les Français ont souhaité donner une majorité à Emmanuel Macron mais cette victoire n’est pas le plébiscite annoncé.

Ce soir, notre famille politique subit une défaite dont il faudra tirer toutes les conséquences.

Je serai un député vigilant, animé par le souci de l’intérêt général, afin de soutenir, comme je l’ai toujours fait, les textes de loi qui iront dans le bon sens. Mais je souhaite aussi et surtout faire vivre les idées de la droite, contre l’hégémonie d’un parti unique souhaité par une partie de la classe politique.

Comme je le fais depuis toujours, je continuerai à porter les valeurs de liberté pour donner un nouveau souffle à notre économie et d’autorité pour protéger les Français. Je défendrai l’identité française face au communautarisme qui fracture notre Nation. Alors que la menace n’a jamais été aussi forte, je poursuivrai mon combat pour un renforcement de notre arsenal antiterroriste. Je me battrai également pour le pouvoir d’achat des Français et contre le matraquage fiscal promis par la nouvelle majorité, qui s’attaquera encore une fois aux plus vulnérables de notre société.

Cette victoire est celle de la fidélité à mes convictions, à Nice et aux Niçois. Malgré les vents contraires et certains comportements méprisables et déshonorants issus de ma propre famille politique à Nice et à Paris, je fais la démonstration que la victoire est possible sans compromission. Cette victoire sera fondatrice d’une opposition lucide.

Le temps de la clarification et de la refondation viendra et j’y prendrai toute ma part. Personnellement, je suis convaincu qu’elle devra se faire sur la base d’une ligne politique claire, et résolument à droite.

Ceux qui par leur comportement nous ont fait perdre plusieurs dizaines de députés n’ont plus leur place dans notre famille politique.

Lien court : http://eciotti.fr/fyd
Aucune réaction

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *