Eric Ciotti demande au ministre de l’Intérieur de se saisir dans les plus brefs délais du problème inquiétant des migrants à la frontière franco-italienne

Trop c’est trop !

Pour la quatrième fois en quelques semaines, des associations de défense des clandestins ont tenté ce matin un nouveau coup de force pour faire pression sur l’État afin d’obtenir des entretiens accélérés de demandes d’asile. Un nouveau cortège de clandestins a ainsi traversé le département, avec l’appui médiatique de certains relais complaisants.

Il est inadmissible que des individus qui exploitent la misère humaine scénarisent ainsi leurs actions qui visent, encore une fois, à modifier les lois de la République. Je refuse catégoriquement que le droit d’asile soit dévoyé et devienne une voie légale pour l’immigration illégale.

À quand une réponse adaptée du Gouvernement, qui délaisse les Alpes-Maritimes et ne semble pas se soucier des contrariétés engendrées par cette situation, et notamment l’occupation illégale de parcs départementaux ? A quand une action forte pour faire cesser ces comportements ?

J’alerte le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb et je réitère mon appel pour qu’il vienne constater et faire cesser, sur place, ces actions de déstabilisation. Tous les moyens légaux disponibles dans notre droit doivent être engagés.

Je suis prêt à organiser une visite de terrain au ministre de l’Intérieur et à adopter une démarche constructive dans l’intérêt des habitants des Alpes-Maritimes qui n’ont pas à subir cette situation.

Lien court : http://eciotti.fr/eSK
Aucune réaction

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *