“ On nous annonçait une hémorragie, il n’en est rien ! La grande opération de débauchage à droite a largement échoué ”

© LOIC VENANCE/AFP

Emmanuel Macron a l’apparence de la modernité mais il ne fait que recycler les vieilles méthodes politiciennes.

En nommant un Premier ministre jusqu’ici élu sous les couleurs de la droite, il pensait la fracturer. On nous annonçait une hémorragie, il n’en est rien !

A l’annonce du premier gouvernement Philippe, force est de constater que la grande opération de débauchage à droite a largement échoué. Il n’y aura au total que deux élus LR sur 22 ministres, deux démarches individuelles opportunistes qui ne suffisent pas à déstabiliser notre famille politique.

Bruno Le Maire et Gérald Darmanin ne sont, ni plus ni moins, que les deux alibis visant à dissimuler un renouvellement de façade et la continuité avec cinq ans de socialisme, marqués également par l’entrée au gouvernement de François Bayrou et Marielle de Sarnez, les deux piliers du Modem qui ont contribué à faire élire François Hollande en 2012.

Mais les Français ne sont pas dupes, ils ne se laisseront pas abuser par ces combinaisons d’arrière-cour. Les Français méritent des hommes et des femmes de convictions qui les gouverneront autour d’une majorité de droite et du centre, sans ambiguïté, rassemblée derrière François Baroin.

Lien court : http://eciotti.fr/3jo
Aucune réaction

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *