Stop aux violences : le Gouvernement doit réagir !

©Radio France / Rémi Brancato

Eric Ciotti dénonce l’impuissance du gouvernement à faire face aux bandes de barbares qui s’en prennent aux établissements scolaires et aux policiers.

Hier, 7 mars 2017, un lycée de Saint-Denis a été la cible d’une attaque en règle par une bande de barbares qui, non contents d’avoir provoqué l’évacuation du lycée après des jets de fumigènes, ont délibérément et violemment agressé des policiers puis provoqué des dommages importants dans le centre de la ville.

Ces faits sont révoltants et profondément inadmissibles. Ils démontrent une fois de plus l’impuissance du gouvernement actuel qui a laissé se développer, en Ile-de-France en particulier, des phénomènes de bandes ultra-violentes qui s’en prennent sans vergogne à deux symboles forts de la République : les établissements scolaires, sanctuaires du savoir, et aux représentants de l’ordre en uniforme.

La police a fait preuve d’efficacité en interpellant et plaçant en garde à vue 55 personnes, dont 44 mineurs. J’appelle maintenant la justice à prononcer des sanctions fermes et exemplaires.

Au terme des cinq années perdues de la présidence Hollande qui ont vu se multiplier les atteintes graves à l’autorité de l’État, il est temps de changer la politique de sécurité et, avec la droite et le centre derrière François Fillon, de réarmer l’État face à la délinquance, de réhabiliter la sanction pénale et de redonner aux forces de l’ordre les moyens et la considération dont elles ont besoin.

Lien court : http://eciotti.fr/0J2
Aucune réaction

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *