Réaction d’Eric Ciotti aux propos de Manuel Valls sur Nicolas Sarkozy et la menace terroriste

Invité du Grand rendez-vous Europe 1 – iTélé – Les Échos, Manuel Valls a tenu des propos nauséabonds sur Nicolas Sarkozy qui, selon lui, se serait « trompé en 2012 sur la lecture de la menace terroriste » et aurait « affaibli notre sécurité et notre défense. »

Laisser ainsi entendre que Nicolas Sarkozy aurait une part de responsabilité dans la situation actuelle du pays est absolument scandaleux et indigne de la fonction de Premier ministre qui exige sang-froid et responsabilité.

Je veux rappeler qu’au lendemain des crimes commis par Mohamed Merah, c’est la gauche qui avait refusé de soutenir les mesures antiterroristes proposées par Nicolas Sarkozy, dont certaines ont finalement été votées durant le quinquennat de François Hollande ! Bruno Le Roux, alors porte-parole de François Hollande, jugeait que ce n’était pas un nouvel arsenal pénal comme celui annoncé par Nicolas Sarkozy qui allait « régler les problèmes de société. »

Mais il est vrai qu’à l’époque François Hollande, Manuel Valls et leurs alliés étaient trop occupés à remettre en cause le travail de nos services de police et de renseignement pour des raisons électorales. L’actuel Garde des Sceaux déclarait notamment : « Si je comprends bien, le Raid n’est donc pas capable en 30 heures d’aller chercher un individu [Mohamed Merah] seul dans un appartement ? »

Manuel Valls tombe une nouvelle fois dans l’excès et l’outrance afin de détourner l’opinion publique de ses échecs.

Lien court : http://eciotti.fr/TZG
Aucune réaction

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *