La permanence d’Eric Ciotti dégradée par des inscriptions insultantes signées d’un logo anarchiste

Capture Google Maps

Au cours du week-end, la façade de ma permanence parlementaire, située sur le port de Nice, a été dégradée par des inscriptions insultantes signées d’un logo anarchiste.

Je déplore et condamne avec la plus grande fermeté cet acte, qui, sans nul doute, fait suite à ma demande de dissolution des groupes gauchistes et anarchistes, auteurs des violences lors des manifestations contre le projet de loi El-Khomri à Paris, Rennes et Nantes ce week-end.

Au-delà de ma personne, ces dégradations insupportables font injure aux bénévoles qui travaillent quotidiennement à l’animation de ma permanence. Porter atteinte à ce lieu d’échanges et de débats, c’est porter atteinte à l’expression de la démocratie.

Aussi, loin de m’intimider, cette attaque me renforce dans ma volonté de dénoncer ces groupuscules violents et demander au Gouvernement leur dissolution. J’ai immédiatement déposé plainte pour que le ou les auteurs soient identifiés, poursuivis et présentés à la justice.

Lien court : http://eciotti.fr/7Ew

Aucune réaction

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *