Eric Ciotti : « La fin du quinquennat sera une longue agonie »

Interview d’Eric Ciotti accordée à Paris Match

Paris Match. Les candidats à la primaire de la droite se bousculent. Ne craignez-vous pas le trop plein ?

Eric Ciotti. Devenir président de la République ne s’improvise pas, c’est l’aboutissement de toute une vie d’engagement et de convictions. Ceux qui privilégient leur petite stratégie de communication personnelle à l’intérêt général, prennent le risque de transformer cette primaire en théâtre de guignols.

Tous iront-ils jusqu’au bout ?

Naturellement, non. Seules les candidatures qui bénéficient d’un fort soutien seront validées en septembre. D’ici là tout peut se passer. Mais il est évident que la jurisprudence Hollande/Valls aiguise certains appétits. Avec seulement 3% d’intentions de vote à la primaire de la gauche en novembre 2010, François Hollande est devenu président de la République. Manuels Valls, avec 5%, est aujourd’hui Premier ministre.

Que pensez-vous de la percée de Bruno le Maire, qui s’impose comme le troisième homme de cette primaire ?

Bruno le Maire joue habilement sur l’envie de renouveau des Français. Il a fait une bonne entrée en campagne. Malgré tout, l’expérience des plus hautes fonctions de l’Etat sera déterminante.

Vous pensez à Nicolas Sarkozy ?

Je souhaite que Nicolas Sarkozy soit candidat. C’est lui qui a la meilleure analyse de la situation du pays. La France décroche : 6 millions de chômeurs, un déficit record, une dette qui explose, une menace terroriste permanente, des flux migratoires incontrôlés, des quartiers livrés au communautarisme… Seul Nicolas Sarkozy a le souffle et l’énergie nécessaires. C’est grâce à lui, à sa ténacité, à son travail, que la France n’a pas basculé dans le camp des pays en faillite en 2008.

L’ancien président de la République souffre toutefois d’un rejet persistant d’une partie de son électorat ?

Je ne perçois pas ce rejet sur le terrain, loin de là. A huit mois de la primaire, je n’accorde aucun crédit aux sondages qui portent sur un électorat dont on ne cerne pas les contours. L’entrée en campagne et le face à face entre les candidats changeront la donne. Les favoris d’aujourd’hui ne seront pas les élus de demain.

Nicolas Sarkozy est, toutefois, deux fois mis en examen ?

Personne n’a fait l’objet d’autant d’acharnement judiciaire. Pour autant, aucune procédure n’a jamais abouti. Je suis certain qu’il en sera de même pour les deux dossiers que vous évoquez : Bygmalion et l’affaire des écoutes.

Votre choix semble fait ?

Il n’est pas encore candidat officiellement. Je me prononcerai à ce moment.

Pensez-vous que la loi El Khomri sera finalement votée ?

Ce texte est déjà, avant même d’arriver au Parlement, totalement vidé de sa substance. François Hollande n’a plus de majorité à l’Assemblée nationale. L’avenir de cette loi me semble sans issue. Elle sera retirée dans quelques semaines, j’en prends le pari.

Assiste-t-on à la paralysie du pouvoir actuel ?

François Hollande a fait preuve, avant son élection, d’une duplicité absolue. Depuis, c’est le règne de l’incompétence et de l’incohérence. Lui et Manuel Valls sont désormais dans l’incapacité absolue d’agir. Pour l’électorat de gauche, il y a eu tromperie sur la marchandise. La fin du quinquennat sera une longue agonie.

 

Propos recueillis par Virginie Le Guay

Lien court : http://eciotti.fr/Aua
36 réactions
  • Gourdon Jean-François

    Vous seul pouvez nous sauver de la catastrophe .Merci de votre sincère dévouement à notre FRANCE.

  • Gourdon Jean-François

    Vous seul pouvez nous sauver de la catastrophe,merci de votre sincère dévouement pour nous et la FRANCE.

  • Bénédetti

    Merci pour ces informations. Pour l'équipe ECP. André Bénédetti

  • MATVIENKO LYDIA

    Je suis d'accord avec vous et je soutiendrai la candidature de N. SARKOZY qui est le seul a avoir l'expérience et les qualités pour être le Président. Je ne comprends pas tous ces prétendants qui se présentent à la primaire et qui n'ont aucune chance d'être élus, LYDIA

  • SLAMA ELIANE

    Bonjour Monsieur CIOTTI / En l'état vous étez l'homme politique de la COTE D'AZUR qui correspond au plus prêt aux idées de la droite....Je suis pour SARKOZY depuis des lustres mais il est "assommé" par la plus grande part des médiats (hors Figaro) Merci pour le travail bénéfique que vous effectuez pour les A.M

  • coppolani madeleine

    Remarquable analyse de la situation:j'admire nôtre député Eric Ciotti

  • Guenerey

    Je l'ai lu ce matin. Enfin un langage clair et compréhensible. Cela change de la couleuvre Macron qui louvoie et qui avance ses billes sournoisement.

  • Bénédetti

    Merci pour ces informations. Pour l'équipe ECP. André Bénédetti.

  • Jean Mellinger

    J'ai la même position que M. Éric Ciotti. Sous la direction de Nicolas Sarkozy, le parti Les Républicains met en place un projet général et des projets particuliers (Éducation, etc.) particulièrement clairs. Je doute qu'une autre direction ait pu produire des projets de cette qualité. Nous ne sommes plus dans la compromission, par exemple en ce qui concerne la laïcité et l'unité nationale. Lors du vote pour le choix du candidat de ce parti pour les prochaines élections présidentielles, les électeurs devront s'engager à soutenir entièrement ces projets. Par ailleurs, Nicolas Sarkozy a une position plus ferme sur l'Union européenne, même si la liste de l'UMP qu'il conduisait au moment du vote sur la constitution européenne a été battue ; mais les choses ont changé depuis !

  • Montel

    Nous sommes tombés si bas que croire que Hollande puisse rebondir ne peut dépendre que de la hauteur d'où il est tombé. C'est a dire du bas. En fait la France, a sous la règne Hollande réussit une grande réforme, la condamnation des clients et non des péripatéticiennes ou de ceux qui sont des souteneurs. L'élection d'un nouveau président répondra aux mêmes voix électorales que celles qui ont place ce président fantoche et impuissant sur le trône. C'est une réflexion primaire à mener qui va à l'encontre parfois de ce qui est la logique. Je ne crois pas du tout en l'hypothese d' une réélection d'un ex président même su cela peut nous flatter. Amitiés

  • GERARD MATELOT

    Bonjour Monsieur le Député, comme d'habitude vous faite une analyse politique précise de la situation dans un langage clair et je suis derrière vous depuis toujours. Si je n'ai pas encore fait mon choix définitif pour les primaires de notre parti, mon choix se portera soit sur François Fillon que j'ai soutenu en son temps comme vous-même pour prendre la tête de l'UMP car, en l'état, c'est le seul qui a un programme abouti et qui a lui aussi l'envergure d'un homme d'Etat (ancien Premier Ministre), soit Nicolas Sarkosy, en espérant, cette fois, qu'il appliquera son programme quitte à légiférer par ordonnance dans les premiers mois pour imposer les réformes que la France à besoin. Si la droite revient aux affaires, j'espère que vous serez notre futur Ministre de l'Intérieur.

  • husson

    publiée ou pas , je me contrefou , de penser que quelques individus pourait piraté une conversation qui me rapproche de vos idées, comme vous le dite les mois serons long, de suporter ces incompetants encore quelques mois , heureusement que l' été arrive pour nous decompresser le moral , d'oublier ce que..mon pays est devenu avec ces bouffeur de fric nul, d'autre part ils ( le ps ) devrait acheterdes tubes de dentifrices avec leurs sourires hippocrite a l' assemblé national, voyez cela me du bien de parler avec vous.

  • pistone robert

    BRAVO ERIC ! TU ES LE SEUL A DIRE LES VERITES ET A AVOIR LE COURAGE DE MONTER AUX CRENEAUX I 10 DEPUTES COMME TOI ET NOTRE FRANCE SERA SAUVEE ?????????????? JE FAIS PARTIE DE CEUX QUI SUIVENT TOUTES TES INTERVENTIONS ET QUI APPRECIENT TA COMBATIVITE TU FERAS UN TRES BON MINISTRE DE L'INTERIEUR !!!!! JE TE LE PREDIT ET CELA SERA !!!!!!!!!!! BAIETA Un ancien qui a joué dans la cour des Grands

  • sylviane lizzi-chardon

    entièrement d'accord avec votre travail vos prises de position votre action vos analyses claires nous avons besoin de vous dans les alpes maritimes et je souhaite évidemment la candidature de Nicolas Sarkozy qui est injustement attaqué par la droite la gauche le centre et les médias

  • trimarchi michele

    Rassurez moi Monsieur Ciotti, çà ne va pas durer jusqu'en 2018 au moins !,,,,,,,,

  • BARNEL Daniel

    Il y a beaucoup à dire sur la situation politique et financière de la France. Rien de souriant et à espérer jusqu'à mai 2017. Merci à Eric Ciotti pour son combat. ses analyses et ses vérités.

  • PESINI JEAN PIERRE

    VOUS RECONNAIS BIEN, VOUS SUIT A DISTANCE... J'APPRECIE VOTRE SOUTIEN ,ET VOTRE PERMANENCE, A NICOLAS, EX DIRECTEUR DE SPADA A LA RETRAITE. -MALHEUREUSEMENT,.... CE N'AI PAS TOUJOURS LE CAS - C - AINSI QUE DES REPUBLICAINS COMME MOI FONT LE CHOIX DE VOIR AILLEURS. SE DETOURNENT POUR L' EXTREME.

  • ROMEO

    Monsieur Ciotti, vous êtes l'homme de la situation. Je souhaite vous voir dans le prochain Gouvernement de la Droite. Vos discours lucides de fermeté, entre autres, font de vous une personnalité qui doit absolument avoir sa place en 2017 pour la sauvegarde de notre Pays. En attendant, merci infiniment pour votre dévouement au sein de notre département des Alpes-Maritimes.

  • Bernard F.

    Cher Président, Tous mes sincères compliments pour la pertinence, la sagacité et in fine, la constance de l'analyse et de votre propos. Le choix devra se faire, sans violence, mais avec fermeté sur des fondations retrouvées : l'autorité sans oligarchie; le respect de nos racines sans ostracisme; le respect des forces vives de la société civile qui "entretiennent" notre nation; une politique fiscale qui pourrait être incitative plutôt que dissuasive (scoop??); et il me semble retrouver cela à vous lire et vous entendre; Notre pays a t-il les moyens d'une "lente agonie" ponctuée et accélérée par quelques attentats ? Merci de votre engagement fort Bien cordialement et à très bientôt. Bernard PS: je ne souhaite pas que mon nom de famille apparaisse dans les "réactions" . Si vous le souhaitez Bernard F. suffit

  • cassi

    je suis tout a fait d'accord avec vous, il y a que Nicolas Sarkozy qui pourrai sauver la France et vous aussi

  • FUNCK DLOUSSKY Hélène

    J'espère que vous serez Ministre de l'Intérieur ... et que vous aurez les mains libres pour remettre de l'ordre.

  • JULIADIT

    Monsieur Ciotti, j'espère que vous ferez partie du prochain Gouvernement de la Droite. Vous y avez une place importante à occuper : Ministre de l'Intérieur. Votre fermeté, vos convictions, et plus encore, font de vous une personnalité importante pour le devenir de notre Pays. La France a besoin de vous, elle vous attend. Et... en attendant, merci pour votre implication au sein de notre département des Alpes-Maritimes.

  • FAZZINI Pierre

    Je soutiens votre combat contre la -chienlit- Néanmoins , faut-il , pendant les quatorze mois qui viennent , regarder la FRANCE se déliter économiquement et se faire dévorer par l'électorat parasite de hollande et ses complices ? Il est indispensable - par tous les moyens - de remotiver les vrais français afin qu'ils reviennent aux urnes , quels que soient les arguments utilisés . . . Nous avons entendu , pendant 5 ans , ' rabacher ' Fouquet's et bouclier fiscal ; pourquoi ne pas utiliser des arguments de même niveau que fournissent allègrement les monarques en place ? Personnellement je m'y emploie journellement ;

  • jacques-philippe lammens

    je suis bien d'accord mais j'aimerais trouver plus de considération pour le programme de F Fillon qui me parait le plus attrayant.

  • CALLEA

    Monsieur CIOTTI, Voilà l'homme qui agit. Comme j'aimerais que d'autres se bougent pour l'aider dans ces taches nombreuses. Depuis des mois et des mois on assiste à des actions gouvernementales en dents de scies, avec des mesures de "MICRON" allant à des mesures au "MACRON" j'appelle cela la "DECHEANCE" On s'empêtre dans du fromage "HOLLANDE" Vivement l'année 2017, afin que vous remettiez de l'ordre dans cette chient lit.

  • Lugaldo Damiano

    Je suis tout a fait de votre avis, Mr Ciotti, sur le fait que l unique candidat qui pourrait nous sortir de l horrible situation dans laquelle verse la France est Nicolas Sarkozy ! Amicalement. Marie-Rose Lugaldo Damiano

  • BARNEL Daniel

    Il y a beaucoup à dire sur la situation politique morose et financière de la France actuelle. Rien de souriant et qu'espère-t-on de mieux et positif avant mai 2017 ? Un grand merci à Eric Ciotti pour son combat, ses analyses et ses vérités.

  • Guy DELPEYROUX

    Personnellement, je suis déçu qu'Eric CIOTTI ait modifié sa préférence première qui allait vers François FILLON que je considère comme le seul capable de redresser la France que l'exécutf actuel laissera dans une situation détestable et d'être par conséquent le meilleur candidat à la primaire. Parti courageusement en campagne durant 3 ans, doté d'un sens de l'Etat bien supérieur à celui de tous ses rivaux, capable de mener une équipe mixte politiques/société civile compétente et efficace, inventeur d'un projet programmatique et d'une méthode de gouvernement jamais proposés, je le crois sincèrement en mesure de convaincre les français de saisir la chance qui se présentera à eux en novembre de cette année puis en mai 2017. M. CIOTTI, il est temps de réviser votre choix, lucidement, en pensant d'abord à l'avenir de la France.

  • GODMER Jocelyne

    Excellente analyse ! je suis tout à fait d'accord ! je souhaite de tout coeur que cela se passe comme çà ! Croisons les doigts... restons mobilisés et déterminés !

  • Jeanfrederic MOSCATELLI

    Très bien ERIC ....!! Cordialement JFM

  • BIANCHERI CHRISTIANE

    Vous êtes le seul a avoir une vue claire et nette sur la situation du pays. Merci pour toutes vos interventions que j'apprécie. Beaucoup de compétence et de visibilité concernant Nicolas Sarkozy, je pense que lui seul peut redresser la situation déplorable ou nous nous trouvons. Amicalement

  • André . Maigné

    Tout à fait d'accord avec votre analyse claire et pertinente. Nous sommes nombreux à être consternés par les décisions de ce gouvernement socialiste qui multiplie les bourdes. Préparons nous à régler le problème en 2017 par le moyen des urnes. Merci pour vos actions.

  • guevel dominique

    il apparait que monsieur Hollande soit le plus mauvais des présidents à ce jour ,Nicolas Sarkozy incarne pour les prochaines années la fonction de président ,l'expérience ,la détermination ,la sagesse d'un homme face au destin de la France .personnellement je n'ai jamais douté un seul instant de son intégrité.Le moment venu il choisira son équipe avec des hommes de valeur. La lucidité d'Eric Ciotti est sans égale ,c'est mon préféré en partage avec David Lisnard .Pourquoi le moule de ses hommes d'exceptions qui ne disent que des choses simples et qui les réalisent ,ne sont pas suivis par d'autres .Cela est dommage . Personnellement il faut relever la tête ,l'avenir appartient à ceux qui décident et qui agissent ,ne laissé jamais personnes détruire vos rêves!

  • pierre-henri.jamet@neuf.fr

    Je suis tout-à-fait d'accord avec Eric Ciotti concernant cet interview.

  • Jamet

    Je suis tout-à-fait d'accord avec l'analyse d'Eric Ciotti, concernant les termes de son interview. Merci à notre député d'être aussi pertinent et aussi claire.

  • Annick Vidal

    Merci Mr Ciotti pour cette analyse hélas tellement vraie. Vous êtes Élu Député de l'Année et les Alpes Maritimes vous en sont reconnaissantes. Bientôt Ministre et la France se relèvera plus vite. A bientôt Mr Ciotti Annick

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *