Pour que la France ne devienne pas Molenbeek !

L’actualité tragique des attentats de Paris et de Bruxelles expose au monde entier la réalité d’une ville au cœur de la capitale de l’Europe, Molenbeek, devenue le creuset de l’islamisme radical sur fond de dérive communautaire.

Le ministre de l’économie, Michel Sapin, a dénoncé la responsabilité et la naïveté des autorités belges dans cette dérive qui relie communautarisme et terrorisme. Il a sans doute raison. Mais nous devons, enfin, avoir la lucidité et le courage de dire que beaucoup de Molenbeek se sont installés, hélas, au cœur même de la France et que nos dirigeants en portent la même responsabilité.

Le communautarisme se répand, de plus en plus, dans nombre de territoires perdus de la République. Nous observons sans réagir le changement brutal de certains quartiers transformés en ghettos ethniques et religieux. Le port du voile y est devenu la règle. Les commerces communautaires ont chassé toute autre forme d’activités. Les lieux de culte salafistes s’y sont multipliés. Ces quartiers conjuguent misère sociale et économie souterraine.

Le trafic de drogue, comme à Saint Denis ou à Sevran, y est devenu la première source de revenu. Le trafiquant de drogue est devenu le modèle.

Dès lors, les passerelles entre communautarisme et radicalisation, entre délinquance et dérive djihadiste s’effectuent de plus en plus naturellement.

Comment en sommes-nous arrivés là ? Comment la France des Lumières et des droits de l’Homme, de la laïcité et de la loi 1905, peut-elle se soumettre à un obscurantisme religieux et à la loi de la violence ?

Nous dressons aujourd’hui ce sombre diagnostic parce que la République a trop longtemps reculé !

Des signes religieux à l’université au port de la burqa, des menus confessionnels aux consultations médicales séparées, des salles de prières dans les entreprises aux accompagnatrices scolaires voilées, le fait religieux s’est, à nouveau, répandu dans l’espace public. La laïcité, qui avait érigé le rempart le plus solide contre les communautarismes, ploie sous les assauts répétés de ceux qui portent la religion comme l’étendard de leur modèle social, culturel et politique.

Hier, le gouvernement a retiré, in extremis, dans le projet de loi El Khomri l’article qui devait introduire une liberté de pratique religieuse quasi totale au sein de l’entreprise. Mais combien d’autres renoncements au principe de laïcité, tout autant dangereux, a-t-il tolérés ou suscités par manque de courage ou par clientélisme électoral : les mères voilées accompagnant les sorties scolaires, les quartiers laissés à la loi des « frères », les prêcheurs de haine tolérés dans nos cités, l’abandon de la crèche Babyloup ?

Alors que Jacques Chirac, aiguillonné courageusement par François Baroin, avait proscrit tout signe religieux ostentatoire du sanctuaire scolaire en 2004, alors que Nicolas Sarkozy avait fait interdire le port de la burqa dans l’espace public en 2010, François Hollande restera dans l’histoire comme le premier président de la République, qui a délibérément renoncé à défendre la laïcité pour flatter un communautarisme religieux auquel il est redevable.

Rien n’est plus dangereux pour l’avenir !

La France ne peut devenir un gigantesque Molenbeek !

Pour cela, nous devons rompre avec les petits accommodements et les grandes lâchetés de ces dernières années qui ont conduit à désagréger l’autorité républicaine dans certains territoires. Restaurer notre identité nationale comme rempart au multiculturalisme. Cesser de sacrifier nos traditions, notre culture et notre mode de vie pour faciliter l’intégration de ceux qui ne voudraient pas les assimiler. Cesser de diluer l’histoire de France. Cesser de revendiquer des droits sans que nul ne songe à évoquer les devoirs. Cesser d’abandonner l’héritage de notre civilisation sous le commandement de la diversité.

Nos perspectives d’avenir ne dépendent pas tant des mesures à prendre que de notre capacité collective à faire tomber les tabous qui ont trop longtemps entravé toute action courageuse.

Beaucoup de temps a été perdu, mais il n’est pas encore trop tard pour la reconquête de ces territoires et, bien au-delà, pour la préservation de notre modèle républicain. J’ai la conviction que ce combat contre le communautarisme et pour une laïcité exigeante constitue le principal défi que devra relever notre pays dans les prochaines années.
Tribune publiée le 25 mars 2016 dans Le Figaro

Lien court : http://eciotti.fr/Hha
20 réactions
  • VIALE

    Notre pays est déjà un MOLENBEEK géant,ceci à cause du laxisme de nos politiques de tout bord

  • SASSO Michèle

    Bravo Eric, nous avons perdu trop de temps en accommodements de tous genres et en achetant la paix sociale. NKM propose la prison à perpétuité pour les terroristes. Cela aura un coût certain, sans compter les risques d'évasion. Ne pourrait-on pas réouvrir les bagnes ? Ou tout simplement repenser à la peine de mort pour ces assassins d'innocents qui nous rendent la vie impossible ?

  • fauquenoit

    oui mr ciotti vous avez raison de dénoncer tout ce laissé aller . j ,en est assez en tant que citoyenne de voire tout ce non respect des lois j ai l,intention de voter pour mr SARKOSY mais pour cela il faudra retourner la table .et faire comme mr TRUMP et denonce toute ces dérives .en ce moment j ,écoute europe 1 et on entend l exaspération de tout le monde et les zones de non droit sur ce qu ,il se passe a ARGENTEUIL OU POURTANT C EST UN MAIRE DE DROITE

  • pierre Bertrand

    un seul mot enfin

  • MILLET Claude

    Puissiez-vous enfin être entendu !

  • ROMEO

    Bravo M. Ciotti pour avoir contribué à faire retirer au moins une partie de la loi El Khomri ... la religion ne se pratique pas en Entreprise et n'y a pas sa place. Continuez sur cette lancée, M. Ciotti ... il ne faut pas que notre Pays devienne Molenbeek. Merci pour vos actions visant à redresser la France, il faut gagner en sécurité, vous avez tous les atouts en mains pour y parvenir...

  • ALZEAL Gilbert

    Bravo Monsieur CIOTTI pour votre combat contre le communautarisme, beaucoup d'élus devrait suivre votre voie. Merci pour votre action au quotidien. Recevez mes respectueuses salutations

  • Perbal Annick

    Bravo Mr Ciotti pour cette tribune. Bravo à Mr Copé d'avoir osé parler de l'article 6 de la loi travail, lui qui avait été déconsidré après avoir évoqué l'histoire du pain au chocolat alors que chaque année au moment du ramadan on assiste à la chasse à tous ceux qui pourraient de pas respecter cette coutume ridicule dans nos pays. Je vous avais envoyé un mail juste après votre intervention sur RMC mais qu'en est-il de Nice? Vous n'en parlez pas et pourtant!!!! Merci encore pour votre courage et votre liberté de parole. Bon week end, bien à vous, Annick Perbal

  • HORNEZ

    Concrètement que pouvez vous ( que pouvons nous ) faire ? Il est urgent d'agir .

  • DE BRAUWERE

    Merci Mr Ciotti pour votre prise de position qui devrait être publiée dans le "bien pensant" Le Monde. Je me réjouis que la pétition que j'ai signée concernant la pratique de cultes dans les entreprises ait eu de l'effet. Comment même ce gouvernement a-t-il pu introduire un tel article dans une proposition de loi ??? Pensait-il que cela passerait inaperçu ?? Ceci est bien la preuve qu'il faut être très vigilant à la moindre virgule.....

  • Sceutenaire Nathalie

    Bravo ! Monsieur Eric Ciotti, pour votre courage et votre combat contre le communautarisme. Il faut absolument que votre famille politique reprenne le pouvoir. Notre cher pays la "France" est en danger, ne perdons pas nos traditions, nos valeurs, notre liberté... Avec tous mes remerciements, recevez, Monsieur Eric Ciotti, mes sincères salutations.

  • DE LA MOTTE Frances

    Bonjour, pour que la France ne devienne pas Molenbeek, il faudrait que les édiles suivis des forces de sécurité répondent concrètement et durablement aux appels à l'aide des citoyens. Pendant ce temps l'anarchie s'installe. L'insécurité ne vient pas forcément des barbus mais de bons petits européens qui font la loi dans la rue jusque dans les immeubles privés. Tous les bons mots ne suffisent plus il faut des actes concrets. Moi, quand j'aurai fini de garder mon petit-fils je descends à Nice le 5 avril prochain pour protéger mes locataires. J'aimerais bien vous parler de mes problèmes qui vont s'étendre au quartier.

  • prevost raymond

    j"observe toujours avec beaucoup d'attention vos prises de positions sur les évènements et les apprécies , comme vous je pense que les fondamentaux de la République ne sauraient disparaitre par la volonté d'un clan religieux hors du temps la laicitè est une richesse que nous devons garder intact ; vous devriez êtres plus nombreux à défendre ces valeurs au Gouvernement Respectueuses salutations R Prevost

  • Zorbano

    Bien Mr Ciotti, qui va mettre en place ces mesures. Nous ne pouvons accepter de vider notre patrimoine culturel à la demande d'individus qui n'ont pas encore fait la scission entre l'Eglise et l'Etat. Seuls des hommes politiques qui ne pratiquent pas la langue de bois pourront prétendre s'installer à la direction et la gestion de la France.

  • philroxe

    Vous êtes un de ceux qui parle à ceux qui aiment notre patrie et ne veulent pas la voir polluer par des gents qui ne sont ici que pour notre modèle social et structurel .Leurs unique motivation sont de percevoir les prestations CAF ,la gratuité des soins ,de l'alimentaire ,vêtements ...etc etc. Il serai tant que vos partenaires de votre groupe politique s'en fassent eux aussi l'écho. C'est inadmissible surtout venant de gents qui ont un pays "indépendant" ,qu'ils y retournent. La France n'a aucun besoin de ceux sous genre d’individus qui séparent et ne sont que des nuisibles. Bon courage pour vos démarches ,pour la France et les Français ,les vrais ...

  • ROSTAGNI CLAIRE

    bravo Monsieur CIOTTI enfin quelqu un qui ose dire la verite mais combien estes vous a avoir ce courage puissiez vous etre ds un ministere il faudrait qu on fasse descendre ds la rue tt ceux qui sont d accord avec vous et je vous garantie qu il y aura du monde

  • artusio

    Il est temps que les imams déclarent les islamistes "apostats", en faisant savoir par voie de presse que ceux là ne sont pas des Musulmans,mais des sectaires incultes. L'Etat doit fermer les mosquées salafistes qui ont un discours antirépublicain,car le maire n'en a pas le droit ,sauf de supprimer les subventions. En prison : 1/ les téléphones portables doivent être interdits,aux profits de cabines à l'ancienne. 2/ les chaines télé TNT suffisent. 3/ Pour les délinquants intégristes: travail obligatoire 10h/jour, 6 jours sur 7 comme les artisans et les politiques !

  • De winter régis

    La plupart des Français pensent comme vous et vous approuvent. Merci de le dire.

  • Jacotine

    Bravo m.Cioti .Il va falloir réagir avec fermeté pour que les forces de l'ordre puissent aller partout sinon des autres attaques comme le bataclan risquent de se reproduire. Surprenant que vous êtes le seul avec Nicolas Sarkozy Lydia Guirous et Valèrie Boyer Tous les Républicains devraient réagir avant qu'il ne soit trop tard. qui réagissez aveSarkozy.

  • www.rx-doctor-24h.com

    Nous voulons que ces dramatiques evenements soient, au contraire, l’occasion de construire un autre chemin que celui qui nous est propose. Un chemin qui refuse de designer des boucs emissaires et qui refuse que la France soit en guerre contre elle-meme. Un chemin qui donne a la paix et a l’egalite des droits toute leur place et qui s’engage en faveur d’une France solidaire, ouverte a l’autre, accueillante, libre et fraternelle.

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *