Migrants clandestins à Calais – La loi doit être appliquée : les immigrés en situation irrégulière doivent être reconduits dans leur pays

Depuis 2 mois, le nombre de tentatives d’intrusion sur le site d’Eurotunnel à Calais par des migrants cherchant à rejoindre le Royaume-Uni a atteint un niveau particulièrement préoccupant, pouvant aller jusqu’à 2 000 par jour. Ces dernières 24 heures, deux de ces migrants ont ainsi perdu la vie, ce qui porte au total à 8 le nombre de victimes depuis le début de l’année sur le site de Calais. Toute perte de vie humaine constitue une tragédie irréparable. Je dénonce la responsabilité pleine et entière du Gouvernement dans cette affaire. Il est triplement coupable.

Coupable, il l’est par son aveuglement. Depuis 2012, en refusant de reconduire à la frontière les clandestins présents sur notre sol les Gouvernements de Jean-Marc AYRAULT et de Manuel VALLS ont tout simplement refusé d’appliquer la loi. Cela a conduit à une dégradation dramatique de la situation à Calais, plus récemment à Menton et dans tout le pays. La solution de la question migratoire est à nos frontières dans l’application ferme et résolue de la politique de reconduite des étrangers en situation irrégulière.

Irresponsable, le Gouvernement de Manuel VALLS l’est aussi parce qu’il persiste dans l’erreur en faisant voter des textes de loi inacceptables. Alors que 150 000 immigrés en situation irrégulière sont arrivés en Europe depuis le 1er janvier 2015, le Gouvernement français vient ainsi récemment, de façon totalement idéologique, de faire voter par l’Assemblée nationale un projet de loi sur le droit des étrangers qui allège les procédures d’obtention d’un visa ou d’un titre de séjour et qui complexifie les procédures de reconduite à la frontière. Il s’agit là d’un très mauvais signal envoyé aux passeurs et aux migrants qui, inéluctablement, ne fera qu’amplifier les flux migratoires. Irresponsable, il l’a aussi été en acceptant la proposition de la Commission européenne d’accueillir sur notre sol un quota de demandeurs d’asile, près de 10 000, alors que notre propre dispositif de traitement des demandeurs d’asile est à bout de souffle et débordé.

Aujourd’hui, le Gouvernement de Manuel VALLS se signale par son inaction coupable. Plutôt que de donner des leçons à la société Eurotunnel, il serait en effet mieux inspiré d’agir à nos frontières et aux frontières de l’Europe pour appliquer une politique de l’immigration marquée par le sceau de l’autorité et non de l’indécision permanente.

Je dénonce avec force l’aveuglement, l’irresponsabilité et l’inaction du Gouvernement et demande solennellement au Premier ministre de mettre fin à cette politique dangereuse et démagogique. Il doit apporter des réponses concrètes dans les meilleurs délais pour mettre un terme à la grave crise migratoire qui touche la France et l’Europe.

Lien court : http://eciotti.fr/kaT8y

Les commentaires sont fermés pour cet article

Réagissez