Réaction d’Eric Ciotti suite aux propos tenus par Michel Vauzelle lors de l’émission « La voix est libre »

C’est avec stupéfaction, consternation et je dois le dire une certaine tristesse, que je découvre les propos tenus par M. Michel Vauzelle lors de l’émission « La voix est libre » sur France 3 : nous assistons en direct au naufrage d’un homme rongé par l’amertume de son échec à diriger notre grande région de Provence-Alpes-Côte d’Azur. L’insulte et les attaques personnelles, voire racistes, ne devraient pas avoir leur place dans la vie politique, et s’agissant d’un responsable de ce niveau de responsabilité, il ne s’agit plus de maladresse mais d’une très grave faute politique.

En effet, non content d’avoir méprisé les élus et les habitants des Alpes-Maritimes, il y a quelques jours, lors d’une réunion, Michel Vauzelle récidive et aggrave son cas par le mensonge et l’insulte.

Mensonge que de mettre en cause les élus des Alpes-Maritimes et les Azuréens en les traitant de sécessionnistes et en les assimilant à Vladimir Poutine, car ces mots ont bien été prononcés en réunion officielle, à la Préfecture de région.

Mensonge que de mettre en cause l’attitude et les propos des hauts fonctionnaires de nos collectivités locales, dont deux Préfets de la République.

Insulte que de mettre en cause mes compétences à gérer le budget de la Région alors que la Cour des Comptes a récemment approuvé la maîtrise des dépenses de fonctionnement du Conseil général des Alpes-Maritimes, que je préside, saluant la réduction des dépenses de personnels quant celles-ci ont explosé au Conseil régional présidé par M. Vauzelle.

Insulte que d’opposer les villes de Nice et de Marseille, qui, avec Toulon, Avignon, Digne, Gap et toutes les villes et villages de notre région font de celle-ci la plus belle des régions de France, forte de ses richesses, de la diversité de ses territoires et de leurs habitants.

Insulte que de m’attaquer sur la consonance de mon nom: tous ceux, et ils sont nombreux dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui ont des origines italiennes, ou étrangères, apprécieront.

Insulte que de s’en prendre à moi physiquement, mais cela je préfère le traiter par le mépris.

Tout cela ne peut que conforter le jugement déjà très négatif que tous les habitants de la région ont déjà formé sur le bilan des années Vauzelle. L’ensemble des habitants de Provence-Alpes-Côte d’Azur se souviendra de cet épisode supplémentaire, pitoyable et qui ne mérite qu’une oraison funèbre: M.Vauzelle, vous avez annoncé que vous ne vous représenteriez pas, il est désormais temps pour vous de vous taire, rendez ce dernier service à la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et à ses habitants. Ils ont besoin de la dignité que vous leur avez volée.

Lien court : http://eciotti.fr/J3gsC

Les commentaires sont fermés pour cet article

Réagissez