L’UMP doit être totalement solidaire de Nicolas Sarkozy

 

Par sa décision rendue ce jour, le Conseil constitutionnel a validé le rejet du compte de campagne de Nicolas Sarkozy par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques.

La campagne de Nicolas Sarkozy a été une campagne collective qui a réuni derrière lui l’ensemble de notre famille politique. C’est la raison pour laquelle, les conséquences qu’entraîne aujourd’hui la décision du Conseil constitutionnel devront être assumées de manière totalement solidaire par l’UMP. C’est une question de principe et de responsabilité collective.

Je tiens toutefois à exprimer mon incompréhension face à cette décision du Conseil constitutionnel qui modifie profondément le mode de fonctionnement des institutions de la Cinquième République. En effet, le Conseil constitutionnel considère qu’un président de la République en exercice n’a pas la possibilité d’être pleinement candidat à sa propre succession ou alors doit cesser toute activité en tant que chef de l’Etat plusieurs mois avant la fin de son mandat. Cette logique pourrait déboucher vers une forme d’immobilisme que nos compatriotes refusent.

 

Lien court : http://eciotti.fr/cbMAe

Les commentaires sont fermés pour cet article

Réagissez