Rapport Fragonard : Un nouveau coup porté au pouvoir d’achat des familles

Alors que le rapport sur la réforme de la branche famille de Bertrand Fragonard, Président délégué du Haut Conseil de la famille, est remis ce jour à Jean-Marc Ayrault, le Haut Conseil de la Famille se déclare majoritairement contre la modulation des allocations familiales en fonction des revenus des ménages.

Les propositions inscrites dans ce rapport fragiliseraient l’une des grandes réussites françaises que constitue la politique familiale et remettraient en cause le principe même d’universalité de notre protection sociale. Mettre à mal ce principe d’universalité reviendrait à créer une politique familiale à deux vitesses, perspective que je dénonce.

La modulation des allocations familiales sera un énième coup dur pour les classes moyennes, déjà lourdement affectées par les nombreuses hausses d’impôts. Faire peser tous les efforts sur les classes moyennes n’est pas la solution. Le Gouvernement de Jean-Marc AYRAULT ne peut continuer à demander toujours plus aux Français pour financer sa gestion désastreuse des comptes publics et son incapacité à proposer une véritable politique de redressement de notre pays face à la crise économique.

Cet avis négatif du Haut Conseil de la famille, dont notamment des représentants des salariés et de la Caisse nationale d’Allocations Familiales, constitue un nouveau camouflet pour le Gouvernement. Dans ces conditions, François Hollande doit renoncer à son projet dangereux pour notre politique familiale car il porterait atteinte aux fondements même de notre protection sociale.

Lien court : http://eciotti.fr/bEXtU

Les commentaires sont fermés pour cet article

Réagissez